11 mars 2011

Algenist, le carburant dont notre peau a besoin ?


On se termine la semaine par une petite exclu ? Avec par exemple la découverte d'Algenist, la toute nouvelle bombe anti-âge qui va débarquer dans nos Sephora dès le 21 mars, jour du printemps ? Pour une fois, nous n'aurons d'ailleurs pas à attendre très longtemps après nos amis américains puisqu'eux aussi viennent tout juste de voir débarquer ces nouveaux pots de crème dans leurs linéaires. Les USA d'ailleurs, c'est de là que nous vient Algenist. De San Francisco pour être tout à fait exact (allez, tous ensemble : "if you're going to San Francisco,be sure to wear some flowers in your hair") où tout a commencé dans un laboratoire reconnu pour son savoir-faire sur... les carburants ! Oui, vous allez voir que la recherche sur les bio-fuels débouche parfois sur des choses que l'on aurait pas soupçonné ! Une histoire que l'on pourrait résumer ainsi : "Comment je me retrouve avec le nouveau StriVectin alors que je voulais simplement faire disparaître le sans plomb 95 ?" !

Petit flashback, nous sommes en 2003. Cette année-là, dans le ciel passait une musique, un oiseau qu'on appelait Spoutnik, oh quelle année, cette... Pardon, pardon mille fois, je suis vraiment d'humeur chantante aujourd'hui (c'est l'effet vendredi !) et du coup je démarre au quart de tour ! Je disais donc que cette année là se créa le Laboratoire Solazyme, travaillant sur la recherche de nouveaux carburants pouvant remplacer nos très polluants gazole et compagnie. Rien de bien extraordinaire me direz-vous, c'est loin 'être le seul labo où l'on faisait au début des années 2000 des recherches en matière d'énergies renouvelables. Toujours est-il donc que les chercheurs de ce labo étaient en train de plancher sur plusieurs végétaux susceptibles de pouvoir faire office de bio-fuel. Parmi eux, les micro-algues, ces organismes des profondeurs dont tout le monde s'accorde à dire que leur capacité à se prémunir des agressions environnementales et à survivre dans un milieu hostile est tout bonnement incroyable.


C'est un peu par hasard, en partant de ce constat, que le Professeur Tony Day (whaoouh, ça claque comme nom ça... "My name is Tony Day", j'adore !) s'est mis en tête de trouver et d'isoler la substance, la molécule ou en tout cas l'élément chimique qui expliquerait cette résistance hors norme. Avec déjà une petite idée derrière la tête : pourquoi ne pas en faire bénéficier la peau ? Je vous avoue qu'à ce moment là de l'histoire, je me suis dit "Mouais, est-ce que j'ai vraiment envie de me coller sur le visage un soin imaginé par une société de carburant ?". Je veux bien que la beauté et la pétrochimie vont souvent de paire mais quand même, n'était ce pas un peu too much cette fois ? Puis tout bien considéré, à bien y réfléchir, la recherche sur les bio fuel et celle qui a développé cette gamme de soins n'ont finalement pas grand chose à voir hormis le fait d'utiliser ces algues.


Revenons en à nos moutons ! Car figurez-vous qu'après 4 longuuuues années de recherche, les scientifiques du labo ont réussi, après avoir passé au peigne fin (enfin, surtout au microscope !) des milliers de souches de micro-algues, à trouver quel était la source de cette incroyable capacité de résistance. Avant de vous en dire plus bien entendu, j'ouvre une courte parenthèse pour dire mon admiration à ces mecs capables de chercher un truc infime pendant 4 ans dans une simple micro-algue. Lorsque je pense que je pète un câble quand je dois chercher pendant plus de 5 minutes où j'ai bien encore pu foutre la télécommande de ma télé ou les clés de ma bagnole, je me dis que j'ai bien fait de ne pas choisir la voie scientifique !


Toujours est-il qu'eux ont trouvé ce qu'il cherchait : "un exo-polysaccharide extraordinaire". Exo-Polysaccharide, rien que le nom fait comprendre que là, c'est du sérieux ! Outre le fait de rapporter 42 points au Scrabble (sans compter les éventuelles lettre compte double ou mot compte triple !), ce mot cache en fait un actif que l'on appellera entre nous acide alguronique. Non, non, je n'ai pas fait d'erreur de frappe et ce n'est pas acide hyaluronique que je voulais écrire mais bel et bien acide alguronique, une découverte qui est ici pour la première fois utilisée en cosmétique et déjà présenté comme la nouvelle star de l'anti-âge. Non pas que les deux n'aient rien à voir, mais c'est simplement que la structure moléculaire de ce dernier est bien plus complexe que celle du premier. J'ai vu les petits dessins explicatifs, vous savez ceux avec tous les atomes reliés entre eux et tout ce qui va avec. Mais lorsque vous savez que je plafonnais à 4,5 sur 20 en physique chimie, vous comprenez bien que cela ne me parlait pas énormément. Tout ce que j'ai retenu, c'est que l'acide alguronique a été confronté, via plusieurs études cliniques, à d'autres stars des actifs anti-âge et qu'à chaque fois, il en sortait vainqueur. La vitamine C ? Battue à plates coutures. Le Rétinol ? Réduit en miettes ! La Vitamine E ? Humiliée à jamais ! Le Coenzyme Q10 ? Relégué aux oubliettes ! Tant sur le renouvellement cellulaire que sur la synthèse d'élastine, l'acide alguronique semble l'emporter à tous les coups. Intriguant, très intriguant même.



C'est donc en toute logique que cet acide alguronioque est devenu l'actif star des 4 premières références Algenist, s'adressant plutôt à des femmes entre 40 et 60 ans qu'à des filles dans la trentaine. J'ai l'impression que la marque se positionne plutôt comme une solution curative que préventive. C'est d'ailleurs ce que laissent penser les photos avant / après application du soin qui illustrent l'étude clinique. Des photos assez bluffantes il faut bien le dire sur la réduction des rides sur le visage, le contour de l'oeil ou des lèvres, mais comme je suis du genre méfiant, je n'accorde malheureusement jamais trop de crédit à ce genre de "preuves". Attention, cela ne veut pas dire que je ne crois pas à l'efficacité des soins Algenist, mais simplement que j'attends d'avoir les premiers retours de celles qui craqueront pour le Sérum Concentré Reconstituant et/ou le Soin Régénérant Anti-Age très bientôt disponibles (le Baume Yeux Régénérant et le soin de jour avec protection solaire arriveront eux un peu plus tard, en juin).


Je vous passe le détail des formules qui serait assez pénible mais bien entendu, même si ça en est l'actif star, les soins ne reposent pas uniquement sur cet acide alguronique, il y a aussi pas mal d'autres choses qui viennent agir en synergie. Côté prix, on est aux alentours de 80€ pour le sérum et la crème de jour (aïe !). C'est clair que ce n'est pas donné mais en même temps, avec une petite réduction Sephora (ce n'est jamais bien dur d'en trouver !), on peut j'imagine le toucher dans les 65€, ce qui n'est pas vraiment plus cher que ce qu'on trouve généralement en anti-âge en parfumeries. A ce prix là en revanche, j'aurais pour ma part attendu des packagings un peu plus glamour. Non pas que le côté très épuré et scientifique (voire même presque médical) ne me plaisent pas, mais je trouve que cela aurait gagné à être encore un peu plus soigné. Toujours est-il que j'ai hâte de voir les premiers feedbacks sur ces soins, et de voir si l'acide alguronique s'impose comme un actif de référence qui sera repris dans les prochains mois par d'autres concurrents, ce qui attesterait de son efficacité présumée !

Même si j'imagine que certaines d'entre vous ne sont clairement pas dans la cible de ce produit, que vous inspire de prime abord cette nouvelle marque ? Est-ce que ce genre de lignes très techniques (un peu comme les marques Doctors type Dr Brandt, Dr Perricone ou encore Skin Ceuticals...) vous attire, vous rassure ? Car moi, c'est typiquement le genre de projet qui me parle en matière de soins du visage, j'adore les marques de ce style. Est-ce qu'Algenist pourrait remplacer selon vous StriVectin au titre suprême d'anti-rides star de chez Sephora ?

16 commentaires:

  1. Eugénie11/3/11

    Avec toutes ces nouveautées, je pense que d'ici 2040 que je me mette aux anti-âge, je n'ai rien à craindre tant de belles choses se développent ;)

    RépondreSupprimer
  2. Comme ça, à la lecture, j'ai plus confiance en cette gamme qu'en Stri-Vectin. La présentation me rappelle en effet Skin Ceuticals, j'aime bien, c'est simple mais efficace.
    Sinon, dans 10 ans je serais dans la tranche d'age, on verra si l'actif miracle à tenu ses promesses auprès de ses clientes, j'aurais du recul pour investir ;-)

    RépondreSupprimer
  3. interessant, tres interessant ! Merci pour cette decouverte. A mon avis, StriVectin n'a qu'a bien se tenir !!! J'ai l'impression qu'il va y avoir des infidelites a cette marque chez Sephora...

    RépondreSupprimer
  4. Tout pareil que toi, cette marque m'inspire beaucoup. Je pense que la recherche du côté du monde marin n'a pas fini de nous surprendre et de nous livrer de jolies choses en terme de cosmétiques, médicaments et autres substances actives. Le milieu marin est tellement riche et quand on sait que les grands fonds sont à l'heure actuelle quasiment inexplorés j'me dis que la recherche a encore de beaux jours devant elle !
    Quoi qu'il en soit tout ça me parle, et si tu veux j'te ferais un rattrapage en chimie parce que 4.5/20 c'est juste pas possible Teddy ;)
    Bref, j'ai hâte de lire des revues ou d'entendre parler de cette marque, des résultats et de cet acide alguronique !

    RépondreSupprimer
  5. Bof... cette gamme ne m'attire pas, car je ne me sens pas du tout concernée, mais pourquoi pas dans 15 ans ! lol Il y aura certainement d'autres produits anti-âge encore plus bluffants sur le marché...
    Je suis un peu comme toi, assez sceptique sur le résultat qui est promis... j'attends des avis d'utilisatrices, mais vu le prix, je ne sais pas si elles seront nombreuses à l'acheter...

    Bisous ! ; )

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme11/3/11

    Ils évitent dorénavant de sortir le produit en décalé entre les pays parce qu'à cause d'internet, les américaines viennent témoigner avant sur l'inéfficacité complète du produit et du coup ça gâche toutes les ventes en Europe vu que les avis sont tous négatifs.

    Deuxième point à noter sur l'algumachin, les labo inventent des nouveaux ingrédients mais c'est juste du marketing.

    En réalité, les algues ne rajeunissent pas.

    RépondreSupprimer
  7. Nous étions à la présentation presse tous les deux et tu as dégainé plus vite que moi, alors je ne vais pas en parler tout de suite au risque de me faire traiter de copieur :-)

    RépondreSupprimer
  8. tanagr11/3/11

    Moi ça me tente, mais le prix risque de me refroidir !!!

    RépondreSupprimer
  9. Hello Teddy!!

    autant annoncer la couleur tout de suite... un soin issue de la recherche pétrochimique ça me tente moyen moyen...
    Mais me voilà rassurée si c'est en fait un soin donc l'actif phare est en fait issu d'une algue, et que bien sûr il s'agit d'un soin révolutionnaire.
    Il est bien évident qu'on ne va pas nous dire le contraire! c'est le dernier soin à la mode qui va rendre tous les autres complètement dépassés. Concernant les photos avant/après, comme toi, je suis toujours sceptique sur leur côté véridique (vite photoshop...).
    Côté packaging, c'est classe, très sobre, pas de chichis, un peu pharmaceutiques. Cela dit j'ai l'impression que les américains, aiment bien ce côté "médical", sobre. Je pense à Dr Brandt ou Strivectin (qui ne font pas dans le glamour ou l'exubérant) ; ça a un côté rassurant c'est vrai.
    En ce qui concerne les résultats, comme la marque ne va pas nous dire que ça ne marche pas, je ne vois qu'un moyen pour voir si c'est efficace : l'essayer!
    Tu te portes volontaire?
    En ce qui concerne le prix, il est élevé (au prix où est le gazoil on comprend finalement... ah c'est vrai y'en a pas dedans!).
    Bon, eh bien en attendant, on va aller faire le tri dans nos salles de bains et se séparer de nos bons vieux soins à la vitamine C, E, Rétinol ou autre...

    RépondreSupprimer
  10. Jasmine11/3/11

    Décidément, tu as toujours une grande longueur d'avance! Ton post me donnerait assez envie de tester ces produits, en tout cas j'attends avec intérêt les retours sur cet acide miraculeux ..bien que je ne sois ni fan des dr Brandt, Perricone etcc..ni conquise par Stri-Vectin: comme tout le monde ou presque j'avais essayé ...pour trouver qu'il n'y avait aucun effet (si ce n'est assécher ma peau!!!:-)

    RépondreSupprimer
  11. En effet même si je ne suis pas la cible type de cette ligne de produits, ils sont extrêmement séduisants une fois passé l'aspect "entreprise de carburant".
    Mais comme tu le dis si bien, les études cliniques doivent être prouvées en vrai!

    Pour le prix je ne trouve pas cela excessif quand on voit le prix des marques premium en parfumerie! Si ce soin anti-age devient une réelle solution au vieillissement, alors pourquoi dépenser (combien déjà? 320 €?) dans des soins types "le soin noir" de givenchy et autre.

    Si seulement quelqu'un ayant la bourse a Rothschild (je viens d'apprendre à l'écrire dis donc!) pouvait essayer tous ces soins avec études cliniques à l'appuie de leur efficacité et nous faire le débriefing hein!

    Merci pour la newz!

    Bon week end! (itsi bitsi teenie winnie, tout petit petit bikini) (je l'ai en tête depuis 3 jours alors vu que t'es d'humeur "chanteuse" je partage!)

    RépondreSupprimer
  12. Je suis sidérée par l'imagination de ceux qui nous concoctent toujours plus de nouveautés en matière de beauté : ils ont bien raison puisque çà marche...euh, çà se vend...
    mais j'aurai peut-être envie d'essayer quand même...

    RépondreSupprimer
  13. @ Eugénie : grave, en 2040, on ne devrait plus être loin de la jeunesse éternelle à ce rythme là !

    @ MarieJ : on s'était dit rendez-vous dans dix ans...

    @ Scandaleuses : et pour le coup, je suis moi aussi un peu plus convaincu par Alhenist que par la gamme StriVectin, sans que je ne puisses expliquer pourquoi d'ailleurs.

    @ Jube : comment on fait alors pour mon cas desespéré ? On se dit cours particulier une fois par semaine, le mardi à 19h !

    @ spookey : je n'ai plus qu'à proposer Algenist dans mon prochain concours du centenaire, comme ça, on pourra déjà avoir 10 avis !

    @ Anonyme : pas sûr pour ma part que cela pour soi car la part de femmes bilingues et prenant la peine d'aller checker des reviews de produits sur la blogo mondiale reste très mince.

    En tout cas, on peut dire que c'est un avis assez sévère pour le coup car les algues sont quand même l'un des actis stars de la cosmétique, je ne pense pas que cela soit totalement sans raison, non ?

    RépondreSupprimer
  14. @ thenewmeninthecity : facile, facile...

    @ tanagr : ah ça c'est clair que 80 euros, on y réfléchit à deux fois quand même !

    @ pamme : oui, c'est vrai que ce genre d'approche et de packaging nous vient souvent de l'autre côté de l'Atlantique, et finalement le précurseur de tout ça est un peu la marque Clinique qui avait tout compris il y a bien longtemps !

    @ Jasmine : on essaye, on essaye ! D'ailleurs normalement, la semaine prochaine, je devrais avoir une autre exclu mondiale à vous présenter, toujours du soin cosmétique !

    @ Claim : bon, bah je pense qu'on va pouvoir ranger le bikini car le soleil a foutu le camp !

    Pas faux pour la comparaison des prix Algenist avec d'autres marques du réseaux, d'autant qu'ici et comme à chaque fois pour ce genre de marques, je serai tenté de dire que ce qu'on paye, c'est uniquement la formule et non le salaire de l'égérie, les spots de pub, les animations points de vente...

    RépondreSupprimer
  15. J'ai essayé un échantillon sur 2 jours et je suis tellement convaincue que je suis à deux doigts de valider ma commande sur sephora.fr à -20%. Je n'ai que 29 ans, et quelques problèmes de peaux, mais pas de rides en particulier mais après 2 jours, je vois déjà un changement sur les pores, et la peau en général!!

    La seule question que je me pose c'est: Est-ce que je prends aussi le serum? ça fait cher quand même....

    RépondreSupprimer
  16. Comme vous j'étais un peu sceptique -voire très-. Je me méfie du marketing et de la dernière nouveauté soi disant révolutionnaire?

    Etant donné que je ne voulais pas dégainer 85 € sans avoir testé (j'ai déjà gâché 100 € avec Night Repair qui me donne des dartres au bout de 3 jours -mais je précise que ma peau ne supporte plus grand chose), j'ai demandé à la vendeuse Sephora un échantillon.

    Elle n'en avait pas et m'a rempli un petit pot.

    Oh surprise, cela fait 3 jours et 3 nuits que j'utilise Algenist et pas de rougeurs, pas de tiraillements, pas de petits boutons ni de dartres. Ma peau est bien hydratée, lisse et de couleur plus uniforme qu'avant. Et pas grasse non plus, pas luisante; juste mate comme il faut.

    Avec ma peau hyper sensible et réactive, cela tient du miracle... je crois que je vais craquer pour cette crème.

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails